Pourquoi travailler avec nous

TSAV

Suffisance du capital

La Compagnie de Rentes Brookfield est une société canadienne d’assurance vie réglementée par le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF). Ce dernier a introduit, le 1er janvier 2018, le Test de suffisance du capital des sociétés d’assurance-vie (TSAV), qui est un nouveau cadre réglementaire relatif au capital.

Rentes Brookfield dépasse toutes les normes minimales de fonds propres établies par le BSIF. Le 30 septembre 2019, notre ratio total selon le TSAV était de 168 %, alors que le ratio minimal réglementaire fixé par le BSIF s’élevait à 90 %.

Pour en apprendre davantage sur les normes auxquelles Rentes Brookfield est assujettie et sur les mesures qu’elle prend pour remplir ses obligations envers ses clients et ses prestataires, reportez-vous à notre livre blanc intitulé « Le TSAV, l’évolution de l’évaluation et de la gestion des risques ».



Sommaire des déclarations – Ratios du TSAV

(en milliers de dollars, à l’exception des pourcentages)

Un assureur doit maintenir un ratio du noyau de capital minimal de 55 %1 et un ratio total de 90 %. Le BSIF a établi un ratio du noyau de capital cible de surveillance de 70 % et un ratio total cible de surveillance de 100 %.

  30 sep 2019 30 juin 2019 Variation (%)
Capital disponible (CD1 + B) (CD) 82 168 82 906 -1 %
Fonds propres de catégorie 1 (CD1) 82 168 82 906
Fonds propres de catégorie 2 (B)  
Provision d’excédent et dépôts admissibles (PE + DA) 29 617 31 301 -5 %
Coussin de solvabilité de base CSB 66 597 63 956 +4 %
Ratio total ([CD + PE + DA]/CSB) x 100 168 % 179 % -6 %
Ratio du noyau de capital ([CDI + 70 % PE + 70 % DA]/CSB) x 100 155 % 164 % -5 %

1) Sociétés de portefeuille d’assurances réglementées et sociétés d’assurances inactives


Explication des changements apportés au ratio de solvabilité au troisième trimestre de 2019

Le ratio total du TSAV a diminué de 6 % au troisième trimestre de 2019, principalement en raison d’une augmentation de 4 % du coussin de solvabilité de base et d’une diminution de 5 % de la provision d’excédents et des dépôts admissibles de la Société au cours de cette période.